> Europe

Changer la taille des caractères :   agrandir agrandir diminuer

AIDER LES PETITES ENTREPRISE A S'OUVRIR A L'EUROPE






Pourquoi un projet sur la mobilité européenne ?
Les petites entreprises ne sont sensibilisées à l’Europe qu’au travers de l’envoi ou de l’accueil d’apprentis étrangers.
Cependant, la mobilité des chefs d’entreprise est une opportunité de développement personnel et professionnel. Cette mobilité est source de dynamisme et d’innovation pour les entreprises. De plus, le contexte économique actuel oblige les chefs d’entreprise à s’ouvrir de plus en plus : pour innover, pour renouveler leurs savoir-faire, pour étendre leur marché, pour recruter de la main d’œuvre étrangère.

C’est pourquoi le partenariat a souhaité proposer des parcours innovants de formation professionnelle en mobilité européenne à des chefs d’entreprise artisanale. Pour cela, il a proposé de développer et/ou adapter des méthodes et outils d’accompagnement à la mobilité pour un public nouveau.

Quels sont les partenaires ?
Le partenariat est composé d’organismes d’accompagnement et de formation des entreprises et d’une autorité locale britannique : la Chambre de métiers et de l’artisanat de Région Basse-Normandie – CMAR- BN-, la Chambre de métiers et de l’artisanat du Vaucluse, la Chambre de métiers de Wiesbaden (D) et la Ville de Portsmouth.


Les objectifs du projet
La création d’un réseau européen de partenaires a pour but :
• de développer un environnement favorable à l’ouverture européenne pour les petites entreprises (grâce à la création d’outils d’aide à la mobilité),
• Faciliter les conditions d’envoi et d’accueil des chefs d’entreprise en stages professionnels,
• Sensibiliser les chefs d’entreprises aux activités de formation continue.
Une réflexion plus large sur le thème de la mobilité et de l’ouverture européenne des entreprises artisanales amenant à un projet plus important.

Qui sont les bénéficiaires du projet ?
Des entrepreneurs en création ou reprise d’entreprise : personnes récemment diplômées, salariées d’une entreprise artisanale, demandeurs d’emploi, mais aussi des chefs d’entreprise artisanale étant déjà installés et qui arrivent à un nouveau stade de développement avec une problématique particulière : marchés, pratiques et savoir-faire, mode d’organisation, gestion des ressources humaines, etc.
La stratégie du projet
Pour atteindre ces objectifs, la stratégie a été la suivante :

En 2014 : le partenariat s’est consacré à un état des lieux des freins et moteurs à l’ouverture européenne, par le biais d’un questionnaire auprès des jeunes en formation professionnelle, des porteurs de projets et des chefs d’entreprise ayant ou non eu une expérience européenne.
Ce questionnaire auprès de 200 entreprises a été complété par des témoignages plus approfondis qui ont fourni des éléments concrets, soit sur les difficultés rencontrées, soit sur les bénéfices retirés d’une expérience européenne.
L’analyse de cet état des lieux a fait l’objet de la rédaction d’une étude (ci-dessous). Cette étude a alimenté une réflexion menée par les quatre partenaires et portant sur la recherche d’outils existants qui permettraient de lever les freins à une mobilité accrue des chefs d’entreprises artisanales en Europe.
En cas de carence éventuelle d’outils adaptés à de petites entreprises, les partenaires devaient être amenés à développer des outils d’accompagnement à la mobilité qui répondant aux besoins identifiés précédemment.
Il a été prévu ensuite de tester les outils auprès de publics cibles afin de valider, ou non, les outils proposés. Cette phase de validation étant effectuée chez chacun des partenaires auprès d’apprentis en fin de formation professionnelle, de créateurs et de chefs d’entreprise confirmés.

Calendrier :
Pour travailler efficacement, les partenaires se sont rencontrés à 6 reprises. Le lancement de la phase d’étude a eu lieu à CAEN en novembre 2013, ainsi que la fin des travaux en juin 2015.

Pour consulter le détail de l’étude

>>> Helping small businesses discover Europe - January 2014

>>> Aider les petites entreprises à s'ouvrir à l'Europe - Janvier 2014



Nos partenaires
Région Basse Normandie République française
 
Nos services